• Nos
    News

Les séances de psychomotricité relationnelle

De quoi s’agit-il ?

En psychomotricité relationnelle, l’enfant est accueilli dans un espace d’exploration pour se construire dans le plaisir du jeu et aller à la rencontre de lui-même et de l’autre.

La liberté d’action et le plaisir d’agir, pour soi et avec d’autres, permettent à chaque enfant de se mettre en jeu dans sa globalité. Dans un espace aménagé, la pratique psychomotrice relationnelle permet à l’enfant de vivre avec son corps, d’expérimenter des sensations motrices à travers l’espace, les objets et la rencontre avec les autres.

S’appuyant sur un encadrement sécurisant, l’enfant se confronte à l’autre et partage des jeux sensori-moteurs et symboliques. Il développe sa confiance en lui, accède au plaisir de penser et au désir d’apprendre. Il se construit.

Pourquoi participer à une séance de psychomotricité parents/enfants ?

Les séances de groupe facilitent la socialisation de l’enfant. L’enfant construit tout en douceur son « être au monde », en lien avec autrui. Il est encouragé à « se dire » par le mouvement, à exprimer son « Je » par le jeu et à entrer petit à petit dans le monde de la communication verbale, symbolique.

Ces séances soutiennent la parentalité en permettant aux parents de prendre le temps de s’ajuster au rythme naturel de leur enfant, ce qui n’est pas toujours facile dans le tumulte de la vie quotidienne. Ils peuvent ainsi découvrir de nouvelles manières de faire et d’être avec leur enfant. Il s’agit d’un moment privilégié de plaisir à travers le jeu qui favorise le bien-être dans la relation et favorise le lien parent/enfant.

Lors d’une séance de psychomotricité, la salle est aménagée avec un matériel spécifique, riche et varié. Il offre aux enfants la possibilité de vivre de nouvelles expériences sensorielles, motrices et émotionnelles. Il invite également les parents à s’impliquer corporellement et à se laisser surprendre par le plaisir du jeu.

Comment se déroule une séance de psychomotricité ?

Les séances sont structurées en trois parties :

  • un espace-temps d’accueil : temps d’écoute et de partage
  • un espace-temps de jeu : à partir du mouvement spontané de l’enfant
  • un espace-temps de clôture : temps de mise en mots du vécu

 

Pendant l’espace-temps de jeu, l’enfant s’implique à plusieurs niveaux :

Il grimpe, rampe saute, roule… non seulement pour développer sa force et son équilibre, mais surtout pour gagner en confiance en lui et apprendre à s’appuyer sur ses propres compétences.

Il se déguise, fait semblant, construit un château… autant pour développer sa créativité et son imagination que pour « mettre en jeu » symboliquement ses émotions.

Il est porté, balancé, enveloppé… tant pour se sentir « contenu » que pour construire ou consolider sa « sécurité de base ».Guidé par son désir de grandir et la présence rassurante de ses parents, l’enfant est donc stimulé dans son développement psychomoteur : il explore de mille et une manières ses compétences corporelles et psychiques et construit, à son rythme, son identité et ses aptitudes relationnelles.

 

Laissez un commentaire

Conditions générales de vente | Réglement d'intérieur Copyright © Nairgym 2016 | Created by myAgency